Edvard Nissen




cliquez sur l'image pour l'agrandir
Copyright: Simon Bang


  • Nationalité: Danoise puis Anglaise
  • Type: cargo
  • Coulé le: 4 juin 1940
  • Taille: 86.08m x 13.03m x 5.79m




  • Histoire-Circonstances:
  • Construit pour des norvégiens sous le nom de "Thorsdal", il devint l' "Edvard Nissen" quand il fut acheté en 1928 par la compagnie danoise "Danish Vendila Steamship". On pense que le bateau a fuit le Danemark et qu'il fut désarmé en Angleterre avant d'être réquisitionné par le ministère de la navigation en 1940. Commandé par l'enseigne de vaisseau de 1re classe (lieutenant) E. J. King-Wood de la Royal Navy Reserve.
    L'Edvard Nissen fut l'un des 6 cargos choisit pour servir au blocus de Dunkerque, il coula pour cette raison le 4 Juin (les navires réquisitionnés étaient: le "Edvard Nissen", le Gourko, le Holland, le Moyle, le Pacifico, et le Westcove).


  • Description sommaire:
  • Construit par P. Ph. Stuhr's Maskin & Skibs à Aalborg (DK).
    Mis en service en 1921 sous le nom de "Thordsal".
    Armé par A/S D/S Vendila (Svendsen & Christensen) à Copenhague.
    Acheté en 1928 par Danish Vendila Steamship (Svendsen & Christensen) à Copenhague (DK).
    Renommé "Edvard Nissen" en 1928.
    Se réfugie en Grande-Bretagne en 1940.
    Affecté au Ministry of War Transport en mai 1940.
    Longueur: 86.08m, largeur: 13.03m , tirant d'eau: 5.79m.
    Déplacement: 2 062 tjb, port en lourd: 3 600 tonnes, vitesse: 9.5 noeuds.
    Fin du navire: coulé le 4 juin 1940.



  • Extrait du Nouveau Nord du jeudi 4 mai 1950:
    Les techniciens de la société des "Abeilles" du Havre ont entrepris le dégagement des épaves du Nissen et de l'Aden dans l'anse des A.C.F.
    Comme nous l'avions annoncé, des équipes de techniciens et de scaphandriers de la société Havraise des "Abeilles" sont arrivés à Dunkerque pour entreprendre le renflouement ou le dégagement des épaves dans l'anse des "Ateliers et Chantiers de France" (ACF). On sait que le lancement du grand paquebot Flandres prévu pour l'année prochaine, rendait indispensable l'exécution de ces travaux. Deux remorqueurs de la société des "Abeilles" ont conduit à Dunkerque deux chalands de relevage spécialement aménagés et équipés pour ce genre d'opération qui a déjà commencé. Les épaves qui font l'objet de ces travaux sont celles du cargo norvégien Nissen et du français Aden des Chargeurs Réunis. L'Aden avait été coulé en 1940 dans un bassin du port. Durant l'occupation, un scaphandrier avait plongé pour récupérer les archives de la compagnie rangées à bord. Un peu plus tard les Allemands renflouèrent le cargo et le placèrent dans la souille des chantiers de démolition Gosselin afin de récupérer la ferraille. Ils découpèrent la superstructure. L'épave s'envasa rapidement et disparut sous les flots.

  • extrait du livre "The evacuation from Dunkirk"
    chp XI.

    A 3h00 le Westcove rejoint Dunkerque, suivi 10 mn plus tard par le 'Edvard Nissen'.
    Les deux navires pénètrent à l'intérieur du chenal pour rejoindre l'arrière port. Lorsque le Westcove arrivé au point donné met la barre à tribord toute pour éperonner la jetée ouest, mais à environ 50 pieds de la jetée son avant talonna dans la vase avec le navire dans un angle d'environ 30° en travers du chenal. La machine en marche avant toute, l'angle de travers était arrivé à 50°.
    Comme le 'Edvard Nissen' venait avec l'intention d'éperonner la jetée est, il tenta de frapper l'arrière du Westcove d'un coup en biais avec l'intention de réduire l'angle du chenal avant de se saborder, mais sous-estimant la force du courant qui passe dessous, c'est finalement l'arrière du Westcove qui éperonne la jetée est par le travers. Allongeant l'ancre, la barre à tribord toute et puissance maxi à la machine pour augmenter l'angle d'encombrement.
    Le Westcove maintenant enflamme ses charges de sabordage, aidé probablement par les gaz de charbon dans la soute, causant une large colonne de feu et de fumée enveloppant l'arrière du navire.
    Quand ce fût dissipé, l'équipage éparpillé sur le navire, voit que le Westcove était dérivé en biais et couché sur sa quille dans l'alignement de la jetée, presque dans le milieu du chenal causant ainsi un minimum d'obstruction.
    Entre les arrières des deux navires, c'était maintenant une ouverture de 80 pieds réduite à 50 pieds par traction sur une aussière par la machine du 'Edvard Nissen' vers le Westcove.
    L'Edvard Nissen ne pouvant faire mieux abandonne et tire ses charges de sabordage.
    M.A/S.B 7 dégagera les marins des deux navires vers le Vivacious.


  • Sources:

  • "Equipe dkepaves":
  • livre: "The ships that saved an army".
  • "Nouveau Nord du jeudi 4 mai 1950".
  • livre: "The evacuation from Dunkirk".
  • "René Alloin":
  • fiches techniques et historiques.
  • "Simon Bang":



    Adressez nous vos commentaires sur le site!!
    ~~~~~~~~ http://dkepaves.free.fr/ ~~~~~~~~