HMS Waverley



  • Nationalité:Anglaise
  • Type: dragueur de mines
  • Position: 51.17.020 N / 2.41.237 E
  • Profondeur max: 27m
  • Taille: 71.63m x 7.95m x 2.54m
  • Coulé le: 29 mai 1940





  • Histoire - Circonstances:
  • Le "Waverley" fut le premier bateau à vapeur construit pour la compagnie "North British Railway".
    Il était destiné aux croisières et était le bateau à roues à aubes le plus rapide lors de ses premières années, capable d'atteindre les 20 noeuds.
    Il fera des croisières de longues distances au départ de Craigendoran.
    Après un service réduit en 1902 il était missionné aux correspondance régulières des chemins de fer.
    Il entre au service de l'Amirauté à la fin de 1915.
    Les meilleures années du "Waverley" se terminèrent probablement au commencement de la première guerre mondiale.


    cliquez sur l'image pour l'agrandir


    Il fut utilisé en tant que dragueur de mines dès septembre 1915, au sud et à l'est des côtes anglaises. Le pont de promenade fut étendu jusqu'à la proue. Cette extension provisoire fut conservée à la fin de la guerre, ce qui augmentait le nombre de cabines au détriment de la vitesse.
    Remplacement des chaudières en 1920. Déplacement du pont devant la cheminée.
    Le Waverley restait un très confortable navire. Il servit pour les excursions du "Loch Long" de 1930 à 1938.
    Il était associé avec le service Arrochar pour le Tour des Trois Lacs
    A l'avant et à l'arrière des petits roofs sont encastrés sur le pont promenade en 1933

    Désarmé en 1939, mais disponible à la remise en service pour la seconde guerre mondiale.
    Il fut appelé, ainsi que d'autres membres actifs de la flotte de "Craigendoran", dès que la guerre commença.

    Le "Waverley" travailla d'abord basé dans le port de Ardrossan, puis fut basé à Harwich comme leader de la 12ème flotte, chargé de sonder la côte Est entre Harwich et Great Yarmouth. Le "Waverley" et sa flotte étaient en drague, lorsqu'ils furent appelés à rejoindre le port de Yarmouth, pour faire le plein de fuel et de provisions, avant de naviguer vers le sud, à la rencontre d'une vedette lance-torpilles, dans l'estuaire de la Tamise, pour recevoir des ordres secrets. Ceux-ci dirigèrent la flotte vers les plages à l'est de Dunkerque.


    cliquez sur l'image pour l'agrandir
    Le capitaine John Cameron amena le bateau sur les côtes françaises. Il n'oublia jamais ces centaines d'hommes alignés sur la plage, attendant les secours. Pendant l'embarquement, le "Waverley" dut être bougé plusieurs fois pour éviter les bombardements de l'aviation allemande. Il repartit avec à son bord environ 600 soldats.
    Dans le début de soirée, après environ 30 minutes de navigation, il fut attaqué par la même frappe aérienne de 12 heinkels allemands qui coula le "Normannia" et le "Lorina". Au début, les manoeuvres permirent d'esquiver les bombes, le navire conservant sa vitesse grâce aux 12 concasseurs à charbon.

    photo extraite du site:
    http://freespace.virgin.net/tom.lee/waverleynbimg.htm
    photo extraite du site:
    http://www.clydeshipping.co.uk

    Cliquez sur les images pour les agrandir.


    photo extraite du site:
    http://www.clydeshipping.co.uk

    devant Campbeltown en 1936
    photo extraite du site:
    " http://www.deltatango.freeserve.co.uk/".


    La joie d'avoir touché deux avions ennemis fut vite atténuée par l'arrivée de trois bombes successives, la dernière toucha les moteurs du gouvernail. Enfin un coup direct fit un trou de 2m de large dans le fond du navire. Il coula par l'arrière à 2 milles de la bouée SW du banc de Middlekerque, emportant avec lui 300 hommes. Beaucoup de vies furent sauvés grâce aux bouées de sauvetage qui se libérèrent quand le bateau coula. Celles-ci avaient été retenues par le capitaine Cameron et posées par le constructeur du bateau, les chantiers Inglis, l'automne précédent. De petits bateaux arrivèrent sur les lieux du naufrage une demi-heure plus tard et furent rejoints par le "Cyclone" et par le roue à aubes "Golden Eagle" de la compagnie anglaise Thames.

    Le capitaine Cameron passa le restant de la guerre sur un chalutier dragueur de mines, et reçu le prix DSC (Distingued Service Cross). En 1946, il fut de retour aux chantiers Inglis pour suivre la construction du remplaçant du "Waverley". Ce nouveau bateau, portant le même nom, prit la mer pour son premier voyage en 1947. Le capitaine Cameron commanda la majorité des bateaux de la flotte Clyde avant de se retirer en 1970. Il fut présent, comme membre de l'Association Dunkirk Veteran's, lors du 40ème anniversaire de l'évacuation et jeta notamment une gerbe à la mer. Le capitaine décéda en 1988 à l'âge de 81 ans. Récemment, une équipe de plongeurs hollandais découvrit l'épave du premier "Waverley". Des reliques furent remontées à la surface et présentées à la Paddle Steamer Preservation Society.
    Capitaine Cameron

    cliquez sur l'image pour l'agrandir


  • Historique:
  • Construit par A. et J. Inglis à Glasgow (GB).
    Numéro de coque 257.
    Lancé le 29 mai 1899.
    Mis en service en juillet 1899 comme vapeur à aubes.
    Armé par North British Steam Packet Company (Grierson) à Glasgow.
    Effectue des croisières longues distances à partir de Craigandoran.
    Armé comme dragueur de mines en septembre 1915.
    Remplacement des chaudières en 1920.
    Port d'attache: Glasgow.
    Armé par London & North Eastern Railway à Londres en 1924.
    Transformé en paquebot à aubes en 1934.
    Armé comme dragueur de mines auxiliaire en 1939.
    Sous le commandement de l'E. V. F. Harmer-Elliot, R.N.V.R., embarque 600 hommes à Dunkerque le 29 mai 1940.

    Fin du navire: coulé le 29 mai 1940, à deux milles de la bouée sud-ouest du banc de Middelkerque, par l'attaque de douze Heinkel.

  • Description sommaire:
  • Déplacement: 405 tjb - 149 tjn.
    Longueur: 71.63m, largeur: 7.95m, creux: 2.54m.
    Propulsion:
    - navire à roues à aubes.
    - moteur compound diagonal, consruit par A. et J. Inglis à Glasgow.
    Puissance: 304 NHP, vitesse: 19 noeuds.

    Attention: Il y a deux "Waverley" ayant participé à l'opération dynamo mais c'est le waverley de 1899 qui a coulé à Dunkerque!
    Merci à Gordon Stewart pour cette précision. n'hésitez pas à visiter son site ainsi ses pages web sur les "Waverley 1899" et "Waverley 1907".

  • Sources:

  • "Equipe dkepaves":
  • fiche épave n°34 DK Plongée.
  • Livre "The ships that saved an army".
  • site: "http://www.deltatango.freeserve.co.uk/"
  • "René Alloin":
  • fiches techniques et historiques.
  • "Gordon Stewart": site


    Adressez nous vos commentaires sur le site:
    ~~~~ dkepavesATgmail.com ~~~~