HMS Keith




cliquez sur l'image pour l'agrandir


  • Nationalité: Anglaise
  • Type: destroyer
  • Position: 51.04.710 N / 2.26.710 E
  • Profondeur max: 23m
  • Taille: 95m x 9.75m x 3.73m
  • Coulé le: 1er juin 1940

cliquez sur les icones pour agrandir





  • Circonstances:
  • Commandé par le Capitaine BERTHON. Alors qu'il se trouve devant Bray-Dunes, trois Stukas foncent sur le destroyer. L'attaque a lieu à 8 heures. Touché par trois fois, le gouvernail coincé, il tourne en rond. Le remorqueur "St Abbs" lui porte secours à 8 heures 40. Quatre nouvelles attaques touchent plus gravement le "Keith". Il coule à 9 h 15. Les dragueurs de mines "Salamander" et "Skipjack" viennent également au secours des rescapés (le "Skipjack" fut coulé avant d'arriver sur les lieux). Il y eut 136 morts.

    Lire également: "Extrait d'une lettre écrite au Commandant du "Basilisk", le 11 juin 1940, par le Capitaine du Keith", sur la page du "Basilisk".



    cliquez sur l'image pour l'agrandir
    Photo fournie par Didier Dewaele

  • Historique:
  • Bâtiment de la classe " B ".
    Construit par Vickers-Armstrong à Barrow in Furness (GB).
    Mis sur cale le 1er octobre 1929.
    Lancé le 10 juillet 1930.
    Mis en service le 20 mars 1931.
    Affecté à la 17e flottille de destroyers en septembre 1939.
    Matricule: D 06.

    Fin du navire: coulé le 1er juin 1940 par la Luftwaffe.

  • Description sommaire:
  • Déplacement: 1 400 tW - 1 821 tonnes puis 1 990 tonnes (pc).
    Longueur: 98.45m, largeur: 9.83m, tirant d'eau: 3.73m - 3.86m puis 3.99 (en pc).
    Propulsion:
    - 3 chaudières Admiralty à 3 chambres.
    - 2 turbines à engrenages Parsons.
    Puissance: 34 000 cv, vitesse: 35,25 noeuds.
    Combustible: 380 tonnes.
    Armement:
    - 4 canons de 120 mm/45 QF Mk IX (4 tourelles simples).
    - 2 canons de 2 pdr AA (2 canons simples).
    - 8 TLT de 533 mm (2 affûts quadruples).
    Après 1940:
    -2 canons de 120 mm/45 QF Mk IX (2 tourelles simples).
    - 1 canon de 76 mm.
    - 6 canons de 20 mm AA.
    - 4 TLT de 533 mm (1 affût quadruple).
    - Hedgehog & mortiers.
    Equipage: 138 puis 171 officiers et matelots.



    cliquez sur l'image pour l'agrandir
    Photo source: " Grand Port Maritime de Dunkerque".


  • Description Actuelle:
  • Très belle épave malheureusement située en bordure de passe (voire même dans la passe). Il faut donc prendre ses responsabilités pour la visiter!
    Couchée sur bâbord, la coque est encore en bon état. Quelques brêches permettent de s'infiltrer dans le ventre du navire.
    A voir: sur l'arrière, le gouvernail, les hélices et les canons; au milieu, une ancienne salle de bains contient une baignoire et des lavabos; à l'avant, les deux autres canons ainsi qu'une pièce surnommée la "pharmacie" pour la forme des fioles qu'on y trouve.



  • Histoire:
  • Le texte suivant nous a été transmis par la librairie navale du ministère de la défense anglaise:

    Etat de service du HMS KEITH, 1939-40
    Le Keith, destroyer de la lignée des 'Beagle', de 1400 tonnes de déplacement, fut construit et appareillé par les chantiers Vickers Armstrong LTD. Commandé pour le 1er Octobre, il fut lancé en avance le 10 Juillet 1930 et accepté par les services de la 'Royal Navy' le 20 Mars 1931. Son armement était conçu principalement de 4 canons de 120 mm et de 2 deux tubes lance torpilles de 53cm.
    A la déclaration de guerre, le 3 septembre 1939, le Keith servant dans la 17ème flottille de destroyers, était en patrouille en mer au large de Plymouth. Rapidement, la flottille fut incorporée dans la section du commandement rapproché occidental au port de Milford. Durant les semaines suivantes, le Keith participa, ainsi que d'autres navires de la côte ouest anglaise, à une patrouille anti sous-marine qui attaqua 3 'U-boats', mais sans succès.
    En Octobre, il vint renforcer temporairement la défense de la côte Est. Basé à Harwich, il servait avec la 22ème flotte de destroyers pour laquelle il réalisa d'autres attaques sur des sous-marins allemands, sans succès. Il retourna ensuite au chantier naval de Plymouth pour réparer ses hélices. Il ne reprit la mer que le 10 janvier 1940. Durant les trois mois suivants, le Keith fut engagé dans la patrouille anti sous-marine de la mer d'Irlande. En février, il prit part à deux attaques de sous-marins allemands, mais toujours sans succès.
    Le 10 Mai, l'attaque allemande sur les Pays-Bas était lancée, et au crépuscule de ce jour, le Keith accompagné du destroyer "Boreas" et des croiseurs "Arethusa" et "Galatea" arrivait à Ijmuiden en Hollande pour escorter deux navires marchands transportant des lingots d'argent, afin de les mettre en sécurité en Angleterre. Quelques jours plus tard, le Keith était revenu de nouveau sur la côte hollandaise; cette fois attaché à l'opération "Ordonnance" pour l'évacuation des troupes britanniques et hollandaises en difficulté. Il fut violemment attaqué par air à un peu près 5 milles des brise-lames de Hook, mais sans dommages.
    La réception d'un rapport des renseignements indiquait que les Allemands essayeraient de passer 3 grands transporteurs de troupes vers l'ouest le long de la mer du Nord. Le Keith et deux autres destroyers furent envoyés pour les intercepter et surveiller la région. Bien que restant dans la région durant 2 jours, les transports n'étaient pas repérés. Durant l'après-midi du 18, ils furent de nouveau bombardés par l'aviation allemande, le Keith une fois encore s'échappa sans dommages.
    Le Keith retourna à la tâche pour l'évacuation des troupes britanniques et alliées du continent: l'Opération Dynamo. L'évacuation de Dunkerque commencée le 26 mai était déjà bien en route le 30 mai quand le Keith arriva à Dunkerque à 20h. Juste avant 1 heure du matin, le jour suivant, il arriva à Douvres et débarqua les 1200 soldats qu'il transportait.
    Le Keith mis moins de 2h pour reprendre la route de Dunkerque où il arriva juste avant 6h, il était passé entre-temps le long de la côte de la Panne, Bray Dunes et Rosendaël afin de donner des ordres pour le déroulement de l'évacuation aux navires transporteurs de troupes. Durant la journée du 31 mai, le vice amiral Sir Bertram Ramsay, officier général de Douvres et le maréchal Lord Gort, commandant du B.E.F. arrivés à bord du Keith, conférèrent sur les observations de la progression des opérations, aux vues du passage des navires le long de la côte.
    Juste après minuit le 1er Juin, le Keith s'ancrait devant La Panne. Repoussant d'incessantes attaques aériennes, les stocks de munitions s'étaient considérablement réduits. Juste après 3h, Lord Gort et son officier d'état-major quittèrent le Keith dans un navire anti sous-marin afin de rejoindre Douvres. Plus tard, un avion mitraillait brièvement le destroyer.
    A 7h30 commençait le bombardement. La petite réserve de munitions fut rapidement épuisée. Un coup manqué mais très proche endommagea le gouvernail. Les nombreux bombardements se poursuivèrent et le navire fut submergé de bombes. La salle des chaudières n°2 prit feu et tout son personnel périt. Le Keith prenait une forte gîte sur bâbord. Son pont supérieur touchait presque l'eau. Torpilles et charges de profondeur furent jetées à la mer car devenues inutiles, le Keith étant ancré et sans vapeur. L'officier général de Douvres et son état-major furent transférés sur une vedette avec laquelle il rejoignirent Dunkerque.
    Le bombardement continua. Le Keith s'enfonca doucement dans l'eau. L'ordre était donné d'abandonner le navire. Des signaux furent envoyés au dragueur de mines "Salamander" et au destroyer "Basilisk" demandant de couler le Keith, mais ils étaient tous deux bombardés, incontrôlables, et demandèrent eux même assistance. Le Salamander tira tout de même une salve sur le Keith mais sans effet, touchant son pont supérieur.
    Le Keith coula, à 9h45, le 1er Juin, sous l'assaut de 50 avions le bombardant. Certains des survivants nagèrent jusqu'à l'épave d'un navire marchand. 8 officiers, dont le capitaine du Keith, ainsi que 123 matelots réussirent à rejoindre l'Angleterre par différents moyens. 3 officiers et 33 matelots périrent.

    Naval historical Branch, October 1964



  • Sources:

  • "Equipe dkepaves":
  • fiche épave n°33 DK Plongée.
  • English Ministry of Defence (Librairie Navale du Ministère de la Défense Anglais, Londres Naval Library, Ministry of Defence, Empress State Building, London SW6 1TR).
  • Site: http://www.cityroyal.co.uk/junpage4.htm.
  • "René Alloin":
  • fiches techniques et historiques.
  • "Didier Dewaele":
  • Photos.
  • "Grand Port Maritime de Dunkerque"
  • photos 3D effectuées lors de sondages réalisés par la vedette "Frégate".



  • Adressez nous vos commentaires sur le site!!
    ~~~~~~~~ http://dkepaves.free.fr/ ~~~~~~~~