Sperrbrecher



voici un croquis du "Tindefjell", Sperrbrecher 174, extrait du GRONER 3

Le nom de "Sperrbrecher" est un nom générique (comme paquebot, porte-avions ...) signifiant forceur de blocus. Ils faisaient partie intégrante de la "Kriegsmarine". Il s'agissait de navires:
  • soit construits dans ce but par la marine de guerre allemande
  • soit réquisitionnés dans la marine marchande
  • soit de prises de guerre.

  • Ils avaient pour mission de précéder les convois (bateaux ou sous-marins) quand ceux-ci traversaient les champs de mines et de les protéger contre les attaques aériennes. Les "Sperrbrecher" étaient dotés d'un armement anti-aérien imposant.
    Quand il s'agissait de réquisitions, ces bateaux subissaient des transformations importantes. Ils étaient particulièrement renforcés contre les mines magnétiques (ceinture de cuivre tout autour du bateau) et pourvus d'une réserve de flottabilité conséquente (du fait de la grande quantité de liège qu'ils transportaient).
    Tous les "Sperrbrecher" construits en Allemagne et détruits durant la guerre sont répertoriés dans le "Die deutschen Kriegschiffe".

    Le mât articulé sur la proue du navire, lorsqu'il était en position basse, servait à trainer de chaque côté du navire ce que l'on appelle des paravanes (celles-ci étaient posées sur le pont du navire autrement) qui sont des espèces de torpilles munies de cisailles et qui avaient pour but de prendre les filins des mines entre deux eaux pour les couper et les faire monter en surface. Elles étaient trainées au travers des champs de mines, et en fonction de la vitesse du navire, montaient et descendaient jusqu'à ce qu'elles se heurtent aux mines. Ensuite, les cables qui ceintures l'avant du navire émettaient un fort courant qui permettait de faire sauter les mines magnétiques qui avaient été éloignées du bateau par les paravanes.

  • Sources:

  • "Equipe dkepaves":
    "Vincent Maran":
    "Yvon Chartier - GRIEME":
  • livre "Groner 3".

  • Sperrbrecher 171, ex "Jason"


    Nationalité: Allemande.
    Type: forceur de blocus.
    Taille: 69.42m x 10.54m x 3.99m
    Position: 50.48.20N / 1.45.30E
    Coulé le: 20 février 1942.



    Photo prise après son premier naufrage alors qu'il n'est pas encore un Sperrbrecher
    Image extraite de "Deutsche Sperrbrecher" de Peter Arndt, p.159

  • Historique:
  • Construit par F. Schichau GmbH à Elbing (Danzig - D).
    Numéro de chantier: 1348.
    Lancé le 16 novembre 1935 sous le nom de "Jason".
    Mis en service en février 1936.
    Armé par Dampfschiffahrts Gesellschaft Neptun à Brême.
    Indicatif radio: D O R E.
    Port d'attache: Brême.
    Saute sur une mine le 16 juillet 1940 et coule à Dragorrinne (position 55°36' N et 12°42' E).
    Renfloué et réparé.
    Transformé en Sperrbrecher sous le matricule 171.
    Affecté à la 6e flottille le 25 octobre 1941.
    Affecté à la 4e flottille le 17 novembre 1941.

    Fin du navire:
    saute sur une mine près de Calais et coule le 20 février 1942 à 22h57 (50.48.20N / 1.45.30E).

  • Description sommaire:
  • Déplacement: 1 025 tjb - 511 tjn.
    Longueur: 69,42m, largeur: 10,54m, creux: 3,99m.
    Propulsion: 2 moteurs diesel 4 cylindres construits par F. Schichau GmbH à Elbing.
    Puissance: 180 NHP (900 cv), vitesse: 12 noeuds.
    Combustible: 105 tonnes de carburant.
    Autonomie: 6800 miles à 12 noeuds.
    Armement:
    - 1 canon de 88 mm.
    - 4 canons de 20 mm AA.
    Equipage: 19 officiers et matelots.




    Ecusson de la flotille 4
    des sperrbrecher



  • Sources:

  • "Equipe dkepaves":
    "Peter Kreuzer":
  • livre "Groener", vol.3, p.272-274.
  • livre "Deutsche Sperrbrecher" de Peter Arndt.
  • "René Alloin":
  • fiches techniques et historiques.

  • Sperrbrecher 174, ex "Tindefjell"


    Nationalité: Norvégienne puis Allemande.
    Type: forceur de blocus.
    Taille: 76.5 x 12.3m.
    Position: Ouest de la bouée 11W (maintenant bouée 25)
    Coulé: le 28 mai 1942.


    voici un croquis du "Tindefjell", Sperrbrecher 174, extrait du GRONER 3


    Cliquez ici pour agrandir
    cliquez sur l'image pour l'agrandir
    Image prise à Hamburg (le bateau en arrière plan est le Sperrbrecher 170 - M.S.MÜLLER)
    Image extraite de "Deutsche Sperrbrecher" de Peter Arndt, p.189;


  • Historique:
  • Construit par Nylands Verksted à Oslo (N).
    Numéro de coque: 327.
    Lancé le 10 juin 1936 sous le nom de "Tindefjell".
    Mis en service le 26 août 1936.
    Armé comlme cargo par A/S Falkefjell (Olsen & Ugelstad) à Oslo.
    Indicatif radio: L J F O.
    Port d'attache: Oslo.
    Saisi par les Allemands en 1940.
    Transformé en Sperrbrecher.
    Mis en service le 23 avril 1941 par la Kriegsmarine.
    Renommé "Sperrbrecher 74".
    Renommé "Sperrbrecher 174" en 1941 (6ème flottille).

    Fin du navire:
    - coulé par une mine le 28 mai 1942 à 5h50 à l'Ouest de la bouée 11W (maintenant bouée 25)
    - Il y eu plusieurs explosions qui firent un mort.

  • Description sommaire:
  • Déplacement: 1337 tjb - 740 tjn.
    Longueur: 76.42m, largeur: 12.58m, tirant d'eau: 4.47m.
    Propulsion: une machine compound 2 cylindres et turbine basse pression avec entraînement par engrenages et coupleur hydraulique construite par Nylands Verksted à Oslo.
    Puissance: 107 NHP, vitesse: 11 noeuds.
    Armement:
    - 1 canon 75mm
    - 1 canon 37mm
    - 3 canons 20mm.



    En 2012, une équipe de plongeurs Dunkerquois découvrira quelques fragments de vaisselle qui permettront d'identifier le "Tindefjell (La Fred)".
    Auparavant, une corde bien tendue au niveau avant des câbles donnait une largeur de 12m et la mesure entre l'avant du mat et la proue donnait 20.5m. Enfin, la position du mat était exactement conforme au croquis de ce Sperrbrecher dans le "GRONER 3".


    Une des caractéristiques de ce navire est qu'il était muni à l'avant d'un canon polonais de 7,5. Ce dernier tirait des obus, soit français, soit polonais, dont les douilles avaient un marquage typique représentant un aigle aux ailes déployées.



  • Sources:

  • "Equipe dkepaves":
    "Yvon Chartier" - GRIEME:
  • livre "Groner 3".
  • "Vincent Maran"
    "René Alloin":
  • fiches techniques et historiques.
  • "Peter Kreuzer":
  • livre "Gröner", Kriegsschiffe, vol. 3, p.277-279 .
  • livre "Deutsche Sperrbrecher" de Peter Arndt.



  • Sperrbrecher 183, ex "Quack"



    Nationalité: Neerlandais puis Allemande.
    Type: forceur de blocus.
    Taille: 57.67m x 9.24m.
    Position: 51.03.11 N / 02.14.06 E
    Coulé le: 23 juin 1942.



    Image extraite de "Deutsche Sperrbrecher" de Peter Arndt

  • Historique:
  • Construit par Haarlemsche Shipbuilding Maatschappij à Haarlem (NL).
    Numéro de coque: 371.
    Lancé le 19 juin 1940 sous le nom de "Quack".
    Armé par P. A.van Es & Co à Rotterdam.
    Saisi le 4 avril 1941 par la Kriegsmarine.
    Transformé en Sperrbrecher.
    Renommé "Sperrbrecher 183" le 14 janvier 1942 dans la 4ème flottille.
    Coulé le 23 juin 1942 par une mine au nord de Dunkerque: 51.03.11 N / 02.14.06 E laissant 2 morts.
    Selon le "GRONER 3", le navire aurait été renfloué en 1956 pour une entière reconstruction aux Pays-Bas!!! Il y a sans doute confusion avec un autre navire car la cassure importante de la coque et l'ensablement durant ces 14 années n'auraient pu permettre un tel renflouement.
    Renommé "Hyke Sophia" en 1956.
    Armé par Gabriele Zunini à Savone.
    Renommé "Cinzia" en 1958.
    Armé par Maria teresa Valesi à Savone en 1971.
    Armé par B.I.M.I. S.p.A.à Cagliari en 1976.
    Armé par Carlo Campoli, Viareggia en 1977.
    Renommé "Aittam".

    Fin du navire: démoli en 1998.

  • Description sommaire:
  • Déplacement: 434 tjb.
    Longueur: 57.67m, largeur: 9.24m, tirant d'eau: 3.30m.
    Port en lourd: 737 tonnes.
    Propulsion: un moteur diesel.
    Puissance: 560 BRT.
    Armement:
    - 1 canon 75mm
    - 1 canon 37mm
    - 3 canons 20mm.


    Comment un bateau peut être renfloué après autant de temps dans l'eau? si vous avez plus d'informations à ce sujet contactez nous !

    Cette épave serait le "Quack (Le Cargo)" car le "Tindefjell (La Fred)" a été identifié en 2012 par une équipe de plongeurs Dunkerquois qui ont découvert quelques fragments de vaisselle, 70 ans après le naufrage.

  • Sources:

  • "Equipe dkepaves":
    "Yvon Chartier" - GRIEME:
  • livre "Groner 3".
  • "René Alloin":
  • fiches techniques et historiques.
  • "Peter Kreuzer":
  • livre "Gröner", Kriegsschiffe, vol. 3.
  • livre "Deutsche Sperrbrecher" de Peter Arndt.


  • Adressez nous vos commentaires sur le site:
    ~~~~ dkepavesATgmail.com ~~~~