Extrait du livre "Dunkerque 350 000 hommes à la mer"



Dunkerque, la ville de Jean Bart, a été, fin mai début juin 1940, au centre d'un épisode tragique et important de la brève Campagne de France.
Comme chacun le sait, grâce à la ténacité et à l'amnégation des marins britanniques et français, 348 600 hommes du Corps expéditionnaire britanique et de la 1ère Armée française purent être transférés en Angleterre au cours de dix jours d'enfer... Ce fut le "miracle" de Dunkerque ! Sur l'ordre du général Weygand qui avait succédé, en pleine bataille le 19 mai, au général Gamelin, l'Amiral Abrial avait tout d'abord reçu l'ordre d'organiser la défense de Boulogne et de Calais. Après la perte des deux torpilleurs Orage et Chacal, Boulogne finit par capituler le 25 mai et Calais le 26. Mais la résistance de ces deux ports à permis d'évacuer 28 000 hommes des services du Corps expéditionnaire britannique. Le 27 mai, l'opération Dynamo prévoit son total rapatriement à partir de Dunkerque alors que le commandement français cherche à maintenir une tête de pont dans le port flamand et ne prend la décision de l'évacuation des forces françaises que le 31 mai.
Près de 1000 bâtiments de toutes tailles participent à l'opération avec l'appui massif de la Royal Air Force. Dunkerque est en ruines, les opérations se déroulent sur les plages voisines, de jour puis seulement de nuit, dans une ambiance terrible que ne peuvent oublier, cinquante ans plus tard, les survivants de cet exploit.

Texte de l'Amiral Brac de La Perière. Ancien Inspecteur général de la Marine.

Sources: "Dunkerque 350 000 hommes à la mer"

Adressez nous vos commentaires sur le site!!
~~~~~~~~ http://dkepaves.free.fr/ ~~~~~~~~